Vous êtes ici

  • Visite chocolaterie Antony et maison Doriath


    Visite du Jeudi 4 Décembre 2014

    Sortie gastronomique pour une cinquantaine de membres du club: eh oui, les plaisirs de la bonne chère (et non de la chair) ne sont pas à dédaigner, surtout lorsque la qualité est au rendez-vous. Deux fleurons de la gastronomie alsacienne étaient au programme: la chocolaterie Antoni à Avolsheim et le gaveur - restaurateur Lucien Doriath à Soultz-les-bains.

    Chocolaterie ANTONI (http://www.antoni-chocolatier.com/)

    Voila ce qu'en dit le chroniqueur gastronome Gilles Pudlowski

    "Depuis 1954, les Antoni sont les garants du bon chocolat, travaillé avec minutie et sans chichi, au nord de la route du vin d’Alsace, à la sortie de Molsheim, côté Avolsheim. Michel est au labo, Bernard, son frère, aux commandes et Martine, l’épouse de ce dernier, au magasin, proposant les jolies ganaches du moment. La spécialité de la maison, son emblème: la griotte à l’eau de vie de kirsch enrobée dans sa fine pellicule de chocolat, trouvant le juste équilibre, ni trop, ni trop peu. Les Antoni ne se contentent pas de vendre leur production au tout venant gourmand qui visite les jolis villages et les domaines vignerons à l’entour, ils approvisionnent quelques unes des grandes pâtisseries-chocolateries de France… dont ils gardent la liste secrète. Rochers aux amandes, écorces d’oranges confites, pralinés, truffes au whisky, ganaches au thé, à l’absinthe ou miel font partie de leur panoplie sucrée sans excès."

    Cette chocolaterie artisanale et familiale qui emploie 7 personnes est en effet dirigé par les 2 frères, Michel et Bernard Antoni; ce dernier nous a accueillis très cordialement et nous a expliqué les différentes phases de fabrication. Vu le nombre de sacs aperçus à la sortie du magasin, il y a lieu de penser que beaucoup d'entre nous ont succombé à la tentation

    La maison DORIATH (http://www.lucien-doriath.fr/les-foies-gras/index.php)

    Cette entreprise, créée en 1987 par Lucien Doriath qui nous a reçus, a su évoluer au fil du temps et emploie à présent 17 personnes. Actuellement, une épicerie fine, un restaurant (la table du domaine) et un espace pour les séminaires viennent compléter les ateliers à l'intérieur desquels est effectué le gavage des canards dans des conditions optimales de propreté et de calme pour les animaux.

    L'élevage des canards , de la première à la 14ème semaine, est confié à des éleveurs de la région sous couvert d'un strict cahier des charges. Vient ensuite le gavage qui dure 2 semaines puis l'abattage. 20.000 canards sont transformés annuellement afin d'obtenir les magrets, les foies gras et autres gourmandises..

    Monsieur Doriath a su nous démontrer que la création d’un mets comme le foie gras suppose le respect de l’animal et de ses origines. Cette année, le lobe de foie gras de canard entier poché Doriath a été médaillé d’or au concours général agricole de Paris.

    Après la visite des ateliers, un excellent repas à base de canard bien sûr, nous fut servi au restaurant "la table du domaine" avant le retour dans nos pénates..

    Si vous désirez en savoir plus sur l'élevage et le gavage des canards, vous pouvez vous connecter sur l'URL: http://www.memoireonline.com/10/08/1585/le-canard-elevage-et-gavage.html